Votre projet immobilier pas à pas

Toutes nos astuces pour bien réussir le projet le plus important de votre vie !

  1. 1Bien définir votre projet
  2. 2Choisir le financement le mieux adapté
  3. 3Ne pas oublier les prêts aidés !
  4. 4Choisir votre assurance
  5. 5Choisir votre garantie
  6. 6La constitution du dossier de prêt et le rendez-vous en banque

Acheter un logement, c’est une grande décision, qui va vous engager pour de longues années. Il convient donc dès le départ de mettre toutes les chances de votre côté pour que ce projet se déroule au mieux.

C’est pourquoi nous vous proposons de découvrir avec nous point par point toutes les démarches que vous allez devoir réaliser, de la naissance de votre projet à votre emménagement !

1Bien définir votre projet

Avant même de commencer à chercher un bien à acquérir, il convient de réaliser une première évaluation du budget dont vous disposez. Pour cela, nous mettons à votre disposition une calculatrice de capacité d’emprunt qui vous donnera une estimation assez précise du montant empruntable. Celui-ci dépend de nombreux facteurs dont les plus importants sont :

  • La mensualité que vous pouvez rembourser chaque mois : on l’évalue sommairement à 33% de vos revenus, mais ce peut être moins si vous avez plusieurs personnes à charge, ou plus si vos revenus sont importants.
  • La durée pour laquelle vous allez opter : bien sûr, plus la durée du prêt est longue, plus son montant sera élevé. Mais son taux et son coût total aussi...
  • Votre apport personnel : c’est une arme à double effet ! Non seulement un bon apport vous permet d’emprunter moins, mais les banques l’apprécient et seront prêtes à vous consentir de meilleurs taux.
  • Le taux : point central ! Mais nous y reviendrons plus bas...
  • Les frais : de notaire, de garantie, de dossier, etc. Ils peuvent grever lourdement votre budget !

Fort de cette première estimation, vous pourrez plus facilement évaluer si le bien que vous convoité est dans vos moyens ou pas.

2Choisir le financement le mieux adapté

C’est là que nous commençons vraiment à intervenir (si vous êtes d’accord !).

En fonction de votre projet, il vous faudra choisir le meilleur montage financier :

  • Allez-vous opter pour un prêt amortissable comme la majorité des emprunteurs, ou avez-vous intérêt à choisir un prêt in fine (notamment si vous êtes un investisseur locatif souhaitant réduire son imposition) ?
  • Quel type de taux est fait pour vous : taux fixe, taux variable capé, ou un mélange des deux, le taux mixte ? Tout dépendra du coût de chacune de ces solutions, des risques que vous êtes prêt à prendre, et de la durée réelle de votre prêt : quand pensez-vous revendre ?
  • Enfin, certaines options sont à prendre en considération, comme le prêt progressif ou le prêt à paliers, qui vous permettront de moduler vos remboursements pour les adapter à vos futurs revenus.

Une fois votre plan de financement défini, nos conseillers financiers seront à même de vous proposer la meilleure solution parmi les offres de nos 80 partenaires bancaires !

3Ne pas oublier les prêts aidés !

Des aides de toutes sortes existent afin de vous aider à réaliser votre projet. Pêle-mêle, sont notamment à votre disposition :

S’il est tout à fait possible de s’y retrouver seul, nous ne saurions trop vous conseiller de faire appel à un courtier spécialisé, qui :

  • connaîtra parfaitement tous ces dispositifs,
  • saura vous orienter vers les mieux adaptés,
  • vous aidera à les obtenir,
  • et surtout n’en oubliera pas !

4Choisir votre assurance

On l’oublie souvent, mais un financement immobilier ce n’est pas seulement un taux de prêt : l’assurance emprunteur (indispensable pour obtenir un crédit immobilier) peut représenter jusqu’à 20% du coût total d’un crédit, voire plus !

Là encore, c’est un domaine très technique : pour quelles garanties devez-vous opter ? Décès, invalidité, incapacité ? Assurance perte d'emploi ?

La loi vous autorise à choisir librement votre contrat d’assurance, autant en profiter et faire une délégation d’assurance : les économies réalisées peuvent être très substantielles !

5Choisir votre garantie

Autre sécurité indispensable, la banque qui va vous octroyer votre prêt immobilier va exiger la prise d’une garantie : cela lui permettra de récupérer le bien au cas où vous cesseriez de rembourser votre prêt. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous :

Là encore, la meilleure solution dépend de votre dossier, et nos conseillers financiers sauront vous orienter vers le bon choix.

6La constitution du dossier de prêt et le rendez-vous en banque

Une fois la banque et la solution de financement choisies, il vous reste encore à déposer une demande de prêt immobilier en bon et due forme. Pour cela, il vous faudra constituer un dossier complet précisant les détails de :

  • votre projet : promesse de vente, permis de construire, contrat de construction, devis de travaux, etc.
  • votre situation financière : fiches de paie, relevés de compte, avis d’imposition, etc.
  • votre situation familiale : pièces d’identité, livret de famille, justificatifs de domicile, etc.
  • et parfois d’autres pièces, dans certains cas spécifiques (prêts aidés, enfant à naître, situations professionnelles particulières...).

Mais pas de panique ! Nos conseillers sont là pour vous accompagner tout au long de ces démarches. Et comme votre dossier aura été parfaitement monté, le rendez-vous en banque ne sera qu’une formalité.

Une fois votre demande de prêt déposée, les démarches suivent un calendrier bien précis :

  • Après l’étude de votre dossier (qui peut durer de quelques jours à 3 semaines environ), la banque vous adressera une offre de prêt détaillant le plan de financement proposé, et valable 30 jours.
  • Vous devrez alors laisser s’écouler un délai légal de réflexion minimum de 10 jours avant de retourner l’offre de prêt acceptée et signée.

A partir de cette acceptation, la banque et vous serez liés par contrat, et vous pourrez envisager la suite de votre projet plus sereinement : vous aurez votre financement !

Coup d’œil sur les taux de prêt immobilier

Retrouver les taux de prêt immobilier fixes ou variables de nos partenaires bancaires, de 7 à 30 ans, région par région.

Tout savoir sur l'assurance emprunteur

Composante essentielle d'un financement, l'assurance de prêt immobilier ne doit pas être négligée : on vous dit tout !

Votre prêt a besoin d'une garantie !

En plus de l'assurance, vous devrez choisir une garantie de prêt immobilier : hypothèque, cautions, tout pour vous y retrouver !

Donald fait-il monter les taux ?

Après les élections présidentielles aux Etats Unis, leurs taux d’emprunt à 10 ans ainsi que ceux de l’Etat français (OAT) ont augmenté de quasiment 0.40%. Il est aussi à noter que les taux d'usure (taux maximum autorisé pour un emprunt immobilier) ont été revus nettement à la hausse par les autorités financières et passent de 2.71% sur le troisième trimestre à 3.61% sur le dernier trimestre 2016. Par conséquent, ces différents indicateurs nous laissent entrevoir le spectre d’une future hausse des taux.

Lire la suite