Les assurances de prêt immobilier

Si l’assurance emprunteur n’est pas légalement obligatoire, toutes les banques prêteuses du marché exigeront que vous en souscriviez une pour vous accorder un prêt immobilier.

Grâce à ce contrat, la compagnie d’assurance choisie prendra en charge le remboursement de votre prêt en cas de sinistre, garantissant à l’établissement prêteur de récupérer le capital emprunté.

Assurance décès, invalidité, incapacité de travail

L’assurance décès invalidité est le niveau de garantie le plus bas, qui sera exigé quel que soit votre profil et la nature de votre projet (résidence principale, secondaire ou investissement locatif).

Par ailleurs, la banque pourra demander, en fonction de votre dossier, la souscription d’une ou plusieurs assurances incapacité (IPT, IPP, ITT).

Pour autant, tous les contrats d’assurance décès invalidité et incapacité ne se valent pas : conditions de prise en charge, durée de garantie, exclusions, de nombreux points doivent absolument être vérifiés avant de souscrire.

L’assurance chômage

En plus de l’assurance décès/invalidité indispensable à l’obtention d’un prêt immobilier, l’emprunteur peut choisir de souscrire une assurance chômage. En cas de licenciement et s’il a droit aux prestations Assedic, tout ou partie des mensualités de son crédit seront prises en charge par l’assureur.

Etant donné le surcoût qu’elle représente et les contraintes qui y sont attachées (carence, franchise, durée de couverture), cette option ne sera vraiment intéressante que dans certains cas précis. Un courtier en prêt immobilier saura vous conseiller au mieux afin de choisir la solution d’assurance emprunteur la mieux adaptée à votre situation.

Délégation d’assurance : faîtes jouer la concurrence !

Depuis 2010 et la mise en œuvre de la loi Lagarde, les emprunteurs sont, en théorie, libres de choisir leur contrat d’assurance emprunteur. En particulier, la banque prêteuse ne peut plus les obliger à choisir son contrat de groupe.

En faisant une délégation d’assurance, les emprunteurs pourront profiter des offres personnalisées d’assureurs spécialisés, et donc de tarifs plus bas.

La convention AERAS

Les emprunteurs malades et/ou handicapés rencontrent souvent de grandes difficultés pour trouver une compagnie susceptible de les assurer et donc pour réaliser leurs projets. Afin de les aider, l’Etat, les banques et les assureurs ont mis en place la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter en Risque Aggravé de Santé).

Cette convention définit des critères d’évaluation des risques de santé communs pour tous les intervenants, instaure un dispositif limitant les surprimes dans certains cas et renforce l’information des emprunteurs.

> Trouvez l'assurance emprunteur la moins chère en 2 minutes <


Simulation de prêt immobilier

 

Vos commentaires

Faites-nous part de vos commentaires, ils seront publiés par la rédaction s'ils sont pertinents par rapport à l'article.

*

Pour recevoir confirmation de la publication de votre commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous.

* Champ obligatoire