Pourquoi passer par un courtier en ligne ?

Pour trouver un financement immobilier, 3 principales options sont possibles :

  • 1. Faire vous-mêmes le tour des banques
  • 2. Passer par un courtier physique
  • 3. Passer par un courtier en ligne

1. Faire le tour des banques soi-même

Si vous disposez de suffisamment de temps et que vous avez un goût prononcé pour la négociation,il est tout à fait possible d’obtenir de très bonnes conditions directement auprès des banques en faisant jouer la concurrence.

Comment ça marche ?

Comptez environ 2h par banque, le temps des rendez-vous en agence et de réunir les pièces nécessaires, sachant qu’il vous faudra probablement consulter au moins une dizaine de banques pour espérer obtenir la meilleure offre possible.

Inconvénients :

  • Les conditions de taux dérogatoires proposées peuvent varier d’une agence à une autre en fonction de leur secteur et de l’atteinte de leurs objectifs commerciaux,
  • Les conseillers bancaires sont généralistes (crédits, assurances, épargnes, etc.), et si votre dossier demande un peu d’expertise, vous risquez de passer à côté d’une solution qu’ils ne connaissent pas.
  • Forcément, les banques sont « mono-produit » et certaines ne proposent pas le prêt à taux zéro, le lissage de prêt, le prêt à l’accession sociale, in fine, etc.

Avantages :

  • Davantage de marge de négociation sur le montant des frais de dossiers (parfois en donnant des contreparties sur l’épargne ou les assurances).

2. Passer par un courtier en agence physique

Le courtage en agence est l’activité historique du courtage en crédit immobilier puisque cela fait plus de 40 ans qu’elle existe. Elle repose généralement sur l’apport d’affaires par des agents immobiliers qui sont rémunérés par le courtier sur les affaires conclues.

Comment ça marche ?

Le client rencontre le courtier auquel il remet l’ensemble de ses documents personnels (avis d’imposition, relevés de comptes, fiches de paie, etc.) après avoir signé un mandat mentionnant les frais de courtage.

Le courtier transmet le dossier à son partenaire bancaire qui, après un délai d’une semaine environ, donne généralement un accord de principe sous réserve de la mise en place de l’assurance de prêt, des garanties, de l’ouverture de comptes bancaires et autres conditions.

L’emprunteur rencontre ensuite l’agence bancaire, essentiellement pour la vérification point par point du dossier de prêt immobilier. En effet, il y a alors peu de possibilités de négociation avec l’agence bancaire puisque c’est la direction régionale qui a donné son accord, à certaines conditions déjà fixées au moment du rendez-vous.

Inconvénients :

  • Des frais de courtage importants (généralement plus de 1 000€), car le courtier doit rémunérer ses apporteurs d’affaires, et que l’exploitation d’une agence physique engendre des frais.
  • Le risque de confier des documents personnels à une société.
  • Peu de spécialisation des conseillers au sein d’une même agence sur des dossiers pointus (défiscalisation, in fine, etc.).
  • Les délais de réponse des banques les mieux placées en termes de taux peuvent être longs (plusieurs semaines) dans la mesure où elles reçoivent beaucoup de dossiers à étudier en même temps.

Avantages :

  • Des conseillers réellement spécialisés sur le prêt immobilier.
  • Une bonne connaissance de leur secteur géographique.

3. Passer par un courtier en ligne

Apparus au début des années 2000, les courtiers en ligne ont fait connaître ce métier au grand public. Beaucoup d’entre eux ont évolué vers un modèle mixte (internet et agences) mais continuent de mettre en avant leur service internet dans leur communication. Pour autant, en pratique la majorité des clients sont reçus en agence et entrent dans le cercle classique du courtage.

Comment ça marche ?

Généralement, le courtier en ligne va d’abord récupérer l’ensemble des informations de votre dossier par téléphone.

Si vous le mandatez, il transmettra votre demande à la banque la plus intéressante, à laquelle vous remettrez directement l’ensemble de vos documents personnels.

Comme les courtiers physiques, le courtier en ligne vous accompagne jusqu’à ce que vous ayez signé chez le notaire et pourra donc vous aider dans toutes les difficultés que vous pourriez rencontrer avec la banque ou l’assureur.

Inconvénients :

  • La disparité de la qualité des conseillers en fonction des sociétés : certains sont plus proches de téléopérateurs que de véritables conseillers financiers.
  • Une moindre connaissance des agences bancaires locales.

Avantages :

  • Peu ou pas de frais de courtage.
  • Une plus grande rapidité.
  • Pas de documents personnels à remettre au courtier.
  • Davantage de marge de négociation lors des rendez-vous en agence bancaire.

CyberPrêt.com, un courtier en ligne qui privilégie la qualité

En ce qui nous concerne, nous avons fait le choix d’allier la qualité des conseils d’experts en crédit immobilier et les avantages de la relation à distance d’un courtier en ligne.

Ce qui prime à nos yeux, c'est d'apporter la solution la plus adaptée et dans les meilleurs délais. Afin de vous aider à préparer vos projets nous mettons à votre disposition une trentaine de calculatrices et un simulateur de prêt immobilier qui vous fournit les 3 meilleures conditions de nos partenaires bancaires. La plupart de ces outils sont exclusifs sur internet.

Nos conseillers n’ont jamais été téléopérateurs avant de nous rejoindre. Ils viennent du monde bancaire, de l’assurance, de l’immobilier ou d’autres secteurs commerciaux à forte valeur ajoutée. Par ailleurs, ils sont tous spécialisés sur certaines zones géographiques afin d’avoir la meilleure connaissance possible de leur secteur.

Notre travail est de VOUS aider à faire le bon choix pour l'un des projets les plus importants de votre vie.

Faut-il avoir peur des courtiers ?

D’une manière générale, l’activité de courtier est très règlementée par les lois mises en œuvre ces dernières années mais également par les banquiers qui n’ouvrent des conventions de partenariat qu’après avoir vérifié l’ensemble des justificatifs et compétences du courtier.

C’est également le métier de la finance le plus transparent : c’est le seul à avoir l’obligation de communiquer le montant des commissions qui lui sont versées par ses banques partenaires (généralement 1% du montant du prêt) sur son mandat et d’afficher la liste de tous ses partenaires.

Le courtier ne peut être rémunéré que si vous avez accepté son mandat et que vous avez emprunter via la banque avec laquelle il a fait la négociation. Si pour une raison ou une autre, vous ne passez pas par la banque avec laquelle il vous a mis en relation, vous ne lui devez pas d’argent.

Enfin, pour obtenir le statut de courtier en crédit immobilier, il faut suivre une formation de 150 heures validée par un diplôme, et disposer d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

Alors, banque en direct, courtier physique ou courtier internet ?
Maintenant que vous connaissez les tenants et les aboutissants, à vous de choisir...

Une question ?

Posez votre question