Prêt immobilier sans apport

Peut-on emprunter sans apport personnel ? La réponse est oui.

Christophe Probst

Par Christophe Probst,
Responsable commercial

linkedin message
Peut-on emprunter sans apport personnel ? La réponse est oui.

Lorsque vous souhaitez faire une demande de prêt, l’organisme prêteur peut vous demander un apport, c’est-à-dire une somme qui est déjà en votre possession, et qui sera débloquée au début de l’emprunt et investie dans le projet.

Cette somme sert généralement à financer les frais de notaire, les frais de dossier, les frais d’agence, etc. Cependant, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un apport ! Peut-on emprunter sans apport ?

À retenir

Emprunter 110 % du prix d’achat

Sans apport, le reste à vivre est primordial et le taux d'endettement doit être maîtrisé

Justifier d’une situation professionnelle et financière stable

Sans apport ? Empruntez la totalité du prix d'achat et frais annexes !

Lors de l’étude de votre dossier, la banque s’intéresse à vos revenus et leur stabilité, la tenue de vos comptes bancaires, votre situation… Et votre apport ! L’apport est une valeur sûre pour la banque, de percevoir une partie du remboursement du projet.

Malgré cela, il est possible de trouver des banques nationales ou régionales qui acceptent de financer l’intégralité de l’opération : c’est le principe d’emprunter 110 % du prix d’achat ! Cela consiste à prêter le montant de l’acquisition du bien immobilier ainsi que les frais. Bien entendu, ce type de proposition n’est pas proposée à tous les acquéreurs.

Malgré l’indulgence de certains organismes, certains critères sont devenus plus déterminants : l’âge, la stabilité de la situation, la tenue des comptes, le reste à vivre et le taux d’endettement.

Le fait de ne pas disposer d’épargne est plus compréhensif pour les jeunes acquéreurs que pour les anciens. En effet, une personne jeune, qui est entrée récemment dans la vie active, n’a pas toujours eu le temps de se constituer un apport.

A l’inverse, les banques peuvent s’interroger sur la solidité d’un dossier si un acquéreur plus âgé ne dispose d’aucune épargne. Après 40 ans, les organismes prêteurs peuvent donc se montrer plus frileux.

Cependant, ce phénomène n’est pas rare : les loyers et le coût de la vie ont augmenté depuis une 15aine d’années, rendant plus difficile la constitution d’une épargne.

Bien-sûr, si vous n’avez pas d’apport et que vous ne pouvez justifier d’une activité fixe, durable, et de revenus stables, l’organisme prêteur aura du mal à vous accompagner dans votre projet.

Les banques seront plus enclines à prêter si vous avez un CDI ou êtes titulaire d’un poste au sein de la fonction publique.

La banque, en étudiant votre dossier, va regarder vos opérations financières : dépenses, épargnes, découverts, agios… L’objectif est de s’assurer que vous avez une bonne gestion de votre budget.

Si vous n’avez pas d’apport, mais démontrez une bonne tenue de vos ressources financières, votre dossier a plus de chances d’être accepté.

Les banquiers vont étudier le taux d’endettement des acquéreurs qui n’ont pas d’apport avec une attention particulière. En effet, si les emprunteurs n’ont pas réussi à se constituer de l’épargne, pourront-ils assumer des mensualités du prêt ?

Le reste à vivre ainsi que le saut de charge vont être étudiés. Par "saut de charge" on entend l'écart entre les charges actuelles et celles à assumer suite à l'acquisition. Par exemple, si les futurs emprunteurs paient un loyer de 800 € et que la mensualité de prêt est de 1 100 €, pourront-ils assumer 300 € de plus par mois alors qu’ils n’ont pas réussi à épargner auparavant ?

Cependant, garder de l’épargne de sécurité plutôt que de payer les frais annexes peut être accepté par les organismes prêteurs qui préfèreront récupérer l’épargne dans leur livre.

Les banquiers acceptent plus facilement d’accorder un prêt immobilier sans apport pour un investissement locatif que pour une résidence principale ou secondaire. Ce sont généralement des clients qui ont des revenus confortables et que les banques souhaitent capter ou conserver.

De plus, les banques prennent en compte les revenus locatifs, ce qui peut alléger le taux d’endettement de l’emprunteur. De plus, les investisseurs locatifs peuvent déduire les intérêts du crédit immobilier des revenus fonciers pour optimiser leur fiscalité.

Comment obtenir un Prêt Immobilier sans apport ? Comment obtenir un Prêt Immobilier sans apport ? Comment obtenir un Prêt Immobilier sans apport ? Comment obtenir un Prêt Immobilier sans apport ?
Découvrez le fonctionnement et les critères d’obtention d’un prêt immobilier sans apport.

Vos questions / Nos réponses

Trier par :

Patylove, le 09/01/22 à 21h15

Bonjour.
J'ai 40ans et en formation rémunéré pour 18mois et mon mari a 46ans et en CDI ,il gagne 2100€net par mois.
On voudrait acheter une maison .
On possède un apport de 30000€ et sans crédit en cours . Est ce possible d'emprunter pour 20ans .
Cordialement

 Rédaction CyberPrêt.com, le 10/01/22 à 9h15

Bonjour Patylove,
Nous disposons de solutions pour de telles demandes d'emprunt. N'hésitez pas à vous rapprocher de nos courtiers experts afin d'être conseillée au mieux dans la réalisation de votre projet.

(Attention cependant, nous ne pourrons nous baser que sur les revenus de monsieur. N'hésitez pas à utiliser notre calculatrice dédiée au calcul de la capacité d'emprunt https://www.cyberpret.com/simulation-capacite-pret-immobilier.php)

Cess, le 20/12/21 à 10h50

Bonjour,
Je suis âgée de 45 ans et mon conjoint 50 ans. Je suis fonctionnaire depuis 20 ans, Cadre, avec un net fiscal annuel de 41000 €.
Mon mari perçoit une rente mensuelle de 210€.
Nous avons 3 enfants et 540€ d'AF.
Aucun apport et un prêt de 25000€ à solder, pour des mensualités de 540€.
Nous souhaiterions faire un prêt immo d'environ 270000€, tout en incluant/lissant notre prêt avec le solde de 25000€.
Quelles sont les possibilités envisageables ?
Merci

 Rédaction CyberPrêt.com, le 20/12/21 à 11h13

Bonjour Cess,
Avec la nouvelle réglementation qui impose aux banques de ne pas prêter plus que le montant de l'achat (c'est-à-dire financer les frais sur fonds propres), votre projet semble prématuré. Il faudrait rembourser le prêt et vous reconstituer de l'épargne pour pouvoir bénéficier d'un prêt immobilier.

Steph_71, le 06/12/21 à 11h52

Bonjour,
Je m'appelle Stéphane, à la suite d'un accident de travail survenu en février 2015 lorsque je travaillais en Suisse, je suis devenu invalide à 100% en août 2019. Malheureusement avec tous les problèmes attenants à ma situation nous n'avons plus de quoi avoir un apport pour un prêt immo, mais pouvons assumer les frais de notaire, voir plus. Je touche 5200 euros de rentes de deux organismes différents Suisse, ma femme en CDI touche 1100 euros, ce qui nous donne un total de 6300 euros. Nous avons déjà fait une étude pour voir si une assurance me prendrai en charge pour le prêt immobilier, il en ressort que nous avons reçu une réponse positive de la part d'Axa ainsi qu'un devis.
Notre question est : " croyez-vous que nous avons une chance aussi minime soit-elle, d'avoir un prêt immobilier de 300000 euros sur 20 ans pour réaliser notre rêve ?
Je vous remercie par avance pour votre réponse,

Bien cordialement,

Steph_71

 Rédaction CyberPrêt.com, le 06/12/21 à 12h02

Bonjour Stéphane,
Il faudra trouver un établissement qui accepte de prendre en considération vos rentes émanant de structures étrangères. Cela ne semble pas très envisageable dans la mesure où il n'y a guère de chance que ces revenus puissent être saisissables en cas de défaillance pour le remboursement des mensualités.

Stef, le 04/12/21 à 10h18

Bonjour, Je souhaiterais savoir s'il est possible d'acheter sans apport un local professionnel via une sci pour loger mon entreprise qui paierai un loyer équivalent au montant du crédit. De plus une partie de ce local serait loué un un autre professionnel, son loyer couvrant les différentes charge et impôts.

 Rédaction CyberPrêt.com, le 04/12/21 à 10h29

Bonjour Stef,
Il y a des montages financiers qui sont envisageables. Soyez vigilant néanmoins, si la SCI est composée de personnes morales ou qu'elle tombe sous le régime de l'IS, il y a de fortes chances que le dossier soit traité en prêt professionnel.

Cindy, le 23/11/21 à 12h10

Bonjour, nous sommes un couple (38 et 34 ans) avec 3 enfants, nous souhaitons acheter une maison. Actuellement en location à 1125 € par mois. Nous avons 4000 € de salaire et 300 € d’allocations familiales. Notre seule dépense supplémentaire est une pension alimentaire de 300 €. Nous aimerions emprunter sans apport 186 000 € sur 25 ans qui reviendrait entre 800 et 900 € par mois à peu près, pensez vous qu’on puisse avoir une chance que notre crédit soit accordé ? (Crédit moins important que le loyer actuel) merci ??

 Rédaction CyberPrêt.com, le 23/11/21 à 12h18

Bonjour Cindy,
Au regard des informations communiquées, il y a des solutions de financement envisageables.

Voir toutes les questions

Une question ?

Dans la même thématique

Nos simulateurs de crédit immobilier

Cookies : Chez CyberPrêt, le respect de votre vie privée n'est pas en option.

Nous utilisons les cookies exclusivement à des fins de mesure d'audience en vue d'améliorer nos services. Ces derniers ne seront en aucun cas transmis à des tiers ou réutilisés à des fins commerciales. Pour plus d'information sur notre politique de cookies c'est par ici !

93.74% de clients satisfaits, pourquoi pas vous ?

Notes : 93.74%
etoiles 9742 avis