Prêt immobilier sans apport

Peut-on emprunter sans apport personnel ? La réponse est oui.

Lorsque vous souhaitez faire une demande de prêt, l’organisme prêteur peut vous demander un apport, c’est-à-dire une somme qui est déjà en votre possession, et qui sera débloquée au début de l’emprunt et investie dans le projet. Cette somme sert généralement à financer les frais de notaire, les frais de dossier, les frais d’agence, etc. Cependant, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un apport ! Peut-on emprunter sans apport ?

A retenir

Emprunter 110 % du prix d’achat

Sans apport, le reste à vivre est primordial et le taux d'endettement doit être maîtrisé

Justifier d’une situation professionnelle et financière stable

Sans apport ? Empruntez la totalité du prix d'achat et frais annexes  !

Lors de l’étude de votre dossier, la banque s’intéresse à vos revenus et leur stabilité, la tenue de vos comptes bancaires, votre situation… Et votre apport ! L’apport est une valeur sûre pour la banque, de percevoir une partie du remboursement du projet.

Malgré cela, il est possible de trouver des banques nationales ou régionales qui acceptent de financer l’intégralité de l’opération : c’est le principe d’emprunter 110 % du prix d’achat ! Cela consiste à prêter le montant de l’acquisition du bien immobilier ainsi que les frais. Bien entendu, ce type de proposition n’est pas proposée à tous les acquéreurs.

Malgré l’indulgence de certains organismes, certains critères sont devenus plus déterminants : l’âge, la stabilité de la situation, la tenue des comptes, le reste à vivre et le taux d’endettement.

L’âge de l’emprunteur

Le fait de ne pas disposer d’épargne est plus compréhensif pour les jeunes acquéreurs que pour les anciens. En effet, une personne jeune, qui est entrée récemment dans la vie active, n’a pas toujours eu le temps de se constituer un apport.

A l’inverse, les banques peuvent s’interroger sur la solidité d’un dossier si un acquéreur plus âgé ne dispose d’aucune épargne. Après 40 ans, les organismes prêteurs peuvent donc se montrer plus frileux.

Cependant, ce phénomène n’est pas rare : les loyers et le coût de la vie ont augmenté depuis une 15aine d’années, rendant plus difficile la constitution d’une épargne.

Une situation professionnelle stable

Bien-sûr, si vous n’avez pas d’apport et que vous ne pouvez justifier d’une activité fixe, durable, et de revenus stables, l’organisme prêteur aura du mal à vous accompagner dans votre projet.

Les banques seront plus enclines à prêter si vous avez un CDI ou êtes titulaire d’un poste au sein de la fonction publique.

Une situation financière rassurante

La banque, en étudiant votre dossier, va regarder vos opérations financières : dépenses, épargnes, découverts, agios… L’objectif est de s’assurer que vous avez une bonne gestion de votre budget.

Si vous n’avez pas d’apport, mais démontrez une bonne tenue de vos ressources financières, votre dossier a plus de chances d’être accepté.

Des critères de solvabilité maîtrisés

Les banquiers vont étudier le taux d’endettement des acquéreurs qui n’ont pas d’apport avec une attention particulière. En effet, si les emprunteurs n’ont pas réussi à se constituer de l’épargne, pourront-ils assumer des mensualités du prêt ?

Le reste à vivre ainsi que le saut de charge vont être étudiés. Par "saut de charge" on entend l'écart entre les charges actuelles et celles à assumer suite à l'acquisition. Par exemple, si les futurs emprunteurs paient un loyer de 800 € et que la mensualité de prêt est de 1 100 €, pourront-ils assumer 300 € de plus par mois alors qu’ils n’ont pas réussi à épargner auparavant ?

Cependant, garder de l’épargne de sécurité plutôt que de payer les frais annexes peut être accepté par les organismes prêteurs qui préfèreront récupérer l’épargne dans leur livre.

L’investissement locatif

Les banquiers acceptent plus facilement d’accorder un prêt immobilier sans apport pour un investissement locatif que pour une résidence principale ou secondaire. Ce sont généralement des clients qui ont des revenus confortables et que les banques souhaitent capter ou conserver.

De plus, les banques prennent en compte les revenus locatifs, ce qui peut alléger considérablement le taux d’endettement de l’emprunteur. De plus, les investisseurs locatifs peuvent déduire les intérêts du crédit immobilier des revenus fonciers pour optimiser leur fiscalité.

Vos questions / Nos réponses

Trier par :

Nini, le 06/12/19 à 17h18

Bonjour,

Mon mari et moi même sommes en CDI et avons des revenus nets d'environ 2800€/mois. Nous sommes locataires actuellement et payons un loyer de 860€/mois sans jamais avoir eu un défaut de paiement. Nous souhaitons acheter une maison pour en faire notre résidence principale, c'est notre premier achat, nous avons moins de 35 ans et n avons pas d'apport. Nous souhaitons emprunter entre 150000 et 170000 frais de notaire et d'agence inclus. Est ce faisable?
Merci

 Rédaction CyberPrêt.com, le 06/12/19 à 17h30

Bonjour Nini,
C'est tout à fait envisageable.
Des solutions existent malgré le manque d'apport.

Sacha 2020, le 29/11/19 à 18h42

Bonsoir, suite a des problèmes de véhicule j étais a découvert pendant plusieurs mois avec l accord de ma banque. Le problème étant résolu J aimerai acheter une maison a 121000€, sans apport, sachant que je gagne 2250€ et qu actuellement je paie 590€ de loyer .
Pensez vous que ça puisse passer?

 Rédaction CyberPrêt.com, le 30/11/19 à 8h42

Bonjour Sacha 2020,
Dans la mesure où tout était en accord avec votre banque, il ne devra pas y avoir de soucis pour trouver un financement même sans apport.

Soso, le 20/11/19 à 21h52

Bonjour mon mari et moi sommes salarié en cdi dans une entreprise de bâtiment qui arrive à son deuxième bilan qui marche pas mal , moi en tant que commerciale depuis seulement 2 mois et mon mari en tant que Compagnon professionnel nous avons eu qu'un seul mois de période d'essais donc emploi confirmé, je touche 1200e net et mon mari 2000e net par mois.pensez vous que nous puissions acheter notre terrain ainsi que faire construire notre maison avec un apport de 5mille euros . Si oui combien peut on emprunter ?

 Rédaction CyberPrêt.com, le 21/11/19 à 11h12

Bonjour Soso,
Les banques étudient forcément le risque lors d'un montage de prêt immobilier. Un employeur ayant une ancienneté faible peut être un indicateur risque plus important.
De plus, les banques sont plus regardantes actuellement sur les constructions et notamment s'il y a un apport faible et pas d'épargne de sécurité après projet.
Le projet semble un peu prématuré.

TITI, le 20/11/19 à 16h24

Bonjour, j'ai 46 ans, célibataire un ado à charge, 3600 € net par mois, pas d'apport, j'aimerais acheter un bien ancien de 265000 €.
Puis-je espérer obtenir un financement pour ce projet ?
Merci d'avance pour la réponse.

 Rédaction CyberPrêt.com, le 20/11/19 à 16h35

Bonjour TITI,
Des solutions existent pour financer votre projet malgré le manque d'apport.

Toline, le 15/11/19 à 23h47

Bonjour,
Mariés, nous avons 30 ans, fonctionnaires tous 2. Nos salaires représentent 3600€ par mois. Nous avons un crédit auto de 10 000€ et un crédit (mariage) de 15 000€.
Nous avons un loyer de 1000€ depuis plusieurs années et jamais de défaut de paiement.
Nous souhaitons faire construire et estimons notre besoin à 260 000€ environ. Nous n'avons pas d'apport.
Avons-nous des chances de trouver une banque pour ce crédit immo ? Si oui quelle somme maximale pourrait nous être prêtée ?
Merci par avance

 Rédaction CyberPrêt.com, le 16/11/19 à 13h47

Bonjour Toline,
La validation de votre demande va dépendre des mensualités que vous supportez actuellement sachant que pour 260 000e il faut compter dans le meilleur des cas des mensualités de l'ordre de 1 000€ par mois.

Voir toutes les questions

Une question ?

Quel taux pour mon projet ?

Votre devis tout de suite !

N'attendez plus pour une réponse concrète

  • 3 meilleures simulations à taux fixe
  • Gratuitement et sans engagement
  • 5 minutes seulement !

Notre guide

Combien emprunter pour réaliser votre projet ?

Les points les plus importants pour déterminer le montant de votre prêt immobilier : apport personnel, capacité d'emprunt...

Tout savoir les frais de notaire

Lors de votre acquisition immobilière, vous allez payer des frais de notaire : à quoi correspondent-ils, et quel sera leur montant ?

Les frais à prévoir pour votre prêt immobilier

La souscription d'un prêt immobilier implique le paiement de frais de dossier plus ou moins élevés : tous nos conseils !

L'actualité

Le PTZ reconduit jusqu'à fin 2021

Le gouvernement, s’appuyant sur un rapport de l’inspection générale des finances publiques, souhaitait réduire les avantages liés à l’immobilier. Dans son viseur, le prêt à taux zéro était particulièrement concerné...

Lire la suite

Cyberpret.com est noté 9.41/10 selon 8251 avis clients CyberPrêt

Mon devis en ligne
sans engagement