TAEG : Taux Annuel Effectif Global (ex TEG)

Le TAEG est indicateur privilégié pour comparer les offres de prêt immobilier

Anciennement appelé TEG (Taux Effectif Global), le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est un indicateur qui comptabilise la totalité des frais liés à la souscription d’un prêt. Découvrez le TAEG, sa méthode de calcul et son utilisation.

  1. 1Qu’est-ce-que le TAEG ?
  2. 2Un indicateur à utiliser avec modération
  3. 9Vos questions / Nos réponses

1Qu’est-ce que le TAEG ?

Le TAEG est un indicateur, exprimé en pourcentage, qui prend en compte l’ensemble des frais d’un prêt immobilier, c’est-à-dire :

  • Les intérêts bancaires : il s’agit du taux d’intérêt fixé par votre établissement financier.
  • Les frais d’ouverture et de tenue de compte ;
  • Les frais de dossiers  : frais bancaires ou commission du courtier.
  • Les assurances : les assurances souscrites auprès de la banque ou d’un autre organisme assureur.
  • Les frais de garanties : hypothèque, organismes de caution…
  • Et éventuellement d’autres frais annexes : souscription de parts sociales, coûts d'évaluation du bien, etc.

L’intérêt est de pouvoir utiliser le TAEG pour comparer les différentes offres des établissements financiers.

Exemple :

Si vous empruntez la somme de 250 000 € sur une durée de 20 ans, et que votre banque pratique un taux d'intérêt à 1,5 %, vous devrez rembourser sur cette période la somme de 250 000 € de capital plus 39 527 € d’intérêts.

Si l’on ajoute également les autres frais :

  • 750 € de frais de dossier
  • 12 000 € d'assurance (50 € /mois)
  • 3 000 € de frais de garantie
  • 2 880 € de frais bancaires (12 € /mois)

Le TAEG de votre prêt est donc de 2,21 %.

2Un indicateur à utiliser avec modération

Attention, le TAEG n’équivaut pas au coût total du prêt en euros !

Certains frais ne sont pas intégrés dans le calcul du TAEG : les pénalités de remboursement anticipé, la garantie du prêt ou encore la modulation des échéances.

De plus, les méthodes de calcul différent en fonction des établissements financiers. Cet indicateur est donc à utiliser avec parcimonie et n’est pas suffisant pour comparer les offres de prêt.

Quelques erreurs fréquentes :

  • Si l'assurance du prêt immobilier est prise en-dehors de la banque (en cas de délégation d'assurance), cette dernière peut vous communiquer un TAEG sans le coût de l'assurance…
  • Si vous optez pour un organisme de cautionnement (Caution Crédit logement par exemple), le TAEG ne prendra pas en compte la partie reversée par l'organisme de caution à la fin du prêt immobilier.
  • En cas d’hypothèque, le TEAG n’intègre pas les frais de mainlevée de l'hypothèque en cas de revente.

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons de prendre davantage en compte le coût total du crédit en euros et l'ensemble des avantages offerts que de se focaliser sur le TAEG.

Pour calculer rapidement et simplement le TAEG de votre crédit immobilier, consultez notre calculatrice.

Une question ?

Posez votre question

Vos questions / Nos réponses

Trier par :

Nana, le 31/01/18 à 13h31

Bonjour, nous sommes en cours de demande de prêt immobilier Le banquier nous annonce un taux nominal donc nous décidons de faire une demande de prêt auprès de cette banque là. Seulement de 1,52 % annoncé, on en arrive à un taeg de 1,68 % annoncé dans le contrat. En sachant que nous avons pris mon mari et moi des assurances emprunteurs extérieures à la banque. Que nous avons décidé de payer à part les frais de garanties pour ne pas les inclure dans le montant du prêt et Donc ne pas payer d'intérêts et des assurances dessus. Donc au final nous avons juste des petits frais de dossier à payer. De plus, la conseillère nous a prélevé directement sur notre compte bancaire 200€ corrrespondant, dit-elle, à la souscription de parts sociales. Voilà. Alors comment s'explique le taux de 1,68 % au final ? Merci d'éclairer ma lanterne. Cordialement.

 Rédaction Cyberprêt, le 31/01/18 à 13h57

Bonjour Nana,
L'écart entre le taux nominal et le TAEG s'explique par la prise en compte des différents frais. La réglementation oblige à prendre en compte dans le TAEG « les frais d'ouverture et de tenue d'un compte donné, d'utilisation d'un moyen de paiement permettant d'effectuer à la fois des opérations et des prélèvements à partir de ce compte ainsi que les autres frais liés aux opérations de paiement », en plus des frais inhérents au prêt.

Titus, le 29/09/16 à 4h16

Bonjour Cyberpret,
Dites?et les honoraires du notaire liés au prêt lorsque le prêt est repris dans l'acte ,vous ne les comptabilisez pas?

 Rédaction Cyberprêt, le 30/09/16 à 10h37

@Titus
Bonjour,
Des frais d'hypothèque ou d'inscription en privilège de prêteur de deniers peuvent effectivement être intégrés aux frais de notaire si vous optez pour une garantie réelle (et pas pour une caution mutuelle). Mais il s'agit en tout état de cause de frais de garantie, que nous avons bel et bien cités dans la liste des frais pris en compte dans le TAEG.

memerepaulette, le 04/04/14 à 23h55

Lors d'un achat immobilier, il est obligatoire de passer chez le notaire.Ce qui n'est pas gratuit pour l'acquéreur.
Les frais de notaire sont-ils, oui ou non à inclure dans le TEG par le banquier ? Si oui, comment le banquier procède-t-il pour intégrer ces frais ? Si non, pourquoi ? Car ces frais, font, pour moi, parti du coût total du crédit puisque inévitables.
Je vous remercie de votre réponse.

 Rédaction Cyberprêt, le 07/04/14 à 14h56

@memerepaulette
Bonjour,
Ce qu'on appelle " frais de notaire " est en réalité essentiellement constitué de taxes sur la transaction immobilière. Vous devrez les payer de toute façon, que vous preniez un crédit pour réaliser votre projet ou non. Ils sont liés à l'achat du bien immobilier et non à son financement. Ils n'ont donc pas vocation à être intégrés au calcul du TEG.
Une nuance tout de même : le TEG doit intégrer le montant des frais de garantie. Or, si vous optez pour une sûreté réelle (hypothèque ou IPPD), ces frais seront, en pratique, intégrés aux frais de notaire.
Pour résumer, seule la part des frais de notaire correspondant à la prise d'une hypothèque doit être prise en compte, le cas échéant, dans le calcul du TEG.

Notre guide

Coup d’œil sur les taux de prêt immobilier

Retrouver les taux de prêt immobilier fixes ou variables de nos partenaires bancaires, de 7 à 30 ans, région par région.

Tout savoir sur l'assurance emprunteur

Composante essentielle d'un financement, l'assurance de prêt immobilier ne doit pas être négligée : on vous dit tout !

Votre prêt a besoin d'une garantie !

En plus de l'assurance, vous devrez choisir une garantie de prêt immobilier : hypothèque, cautions, tout pour vous y retrouver !

L'actualité

Faut-il utiliser son épargne comme apport personnel ?

A l’heure où l’on trouve des prêts immobiliers à des taux autour de 1%, soit bien inférieurs à l’inflation (2.2% sur les 12 derniers mois) et aux taux de rendements de certains placements, on peut se poser la question de savoir s’il vaut mieux conserver son épargne ou l’utiliser comme apport personnel...

Lire la suite

Mon devis en ligne
sans engagement