Prêt immobilier sans apport

Peut-on emprunter sans apport personnel ? La réponse est oui.

Lorsque vous souhaitez faire une demande de prêt, l’organisme prêteur peut vous demander un apport, c’est-à-dire une somme qui est déjà en votre possession, et qui sera débloquée au début de l’emprunt et investie dans le projet. Cette somme sert généralement à financer les frais de notaire, les frais de dossier, les frais d’agence, etc. Cependant, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un apport ! Peut-on emprunter sans apport ?

A retenir

Emprunter 110 % du prix d’achat

Sans apport, le reste à vivre est primordial et le taux d'endettement doit être maîtrisé

Justifier d’une situation professionnelle et financière stable

Sans apport ? Empruntez la totalité du prix d'achat et frais annexes  !

Lors de l’étude de votre dossier, la banque s’intéresse à vos revenus et leur stabilité, la tenue de vos comptes bancaires, votre situation… Et votre apport ! L’apport est une valeur sûre pour la banque, de percevoir une partie du remboursement du projet.

Malgré cela, il est possible de trouver des banques nationales ou régionales qui acceptent de financer l’intégralité de l’opération : c’est le principe d’emprunter 110 % du prix d’achat ! Cela consiste à prêter le montant de l’acquisition du bien immobilier ainsi que les frais. Bien entendu, ce type de proposition n’est pas proposée à tous les acquéreurs.

Malgré l’indulgence de certains organismes, certains critères sont devenus plus déterminants : l’âge, la stabilité de la situation, la tenue des comptes, le reste à vivre et le taux d’endettement.

L’âge de l’emprunteur

Le fait de ne pas disposer d’épargne est plus compréhensif pour les jeunes acquéreurs que pour les anciens. En effet, une personne jeune, qui est entrée récemment dans la vie active, n’a pas toujours eu le temps de se constituer un apport.

A l’inverse, les banques peuvent s’interroger sur la solidité d’un dossier si un acquéreur plus âgé ne dispose d’aucune épargne. Après 40 ans, les organismes prêteurs peuvent donc se montrer plus frileux.

Cependant, ce phénomène n’est pas rare : les loyers et le coût de la vie ont augmenté depuis une 15aine d’années, rendant plus difficile la constitution d’une épargne.

Une situation professionnelle stable

Bien-sûr, si vous n’avez pas d’apport et que vous ne pouvez justifier d’une activité fixe, durable, et de revenus stables, l’organisme prêteur aura du mal à vous accompagner dans votre projet.

Les banques seront plus enclines à prêter si vous avez un CDI ou êtes titulaire d’un poste au sein de la fonction publique.

Une situation financière rassurante

La banque, en étudiant votre dossier, va regarder vos opérations financières : dépenses, épargnes, découverts, agios… L’objectif est de s’assurer que vous avez une bonne gestion de votre budget.

Si vous n’avez pas d’apport, mais démontrez une bonne tenue de vos ressources financières, votre dossier a plus de chances d’être accepté.

Des critères de solvabilité maîtrisés

Les banquiers vont étudier le taux d’endettement des acquéreurs qui n’ont pas d’apport avec une attention particulière. En effet, si les emprunteurs n’ont pas réussi à se constituer de l’épargne, pourront-ils assumer des mensualités du prêt ?

Le reste à vivre ainsi que le saut de charge vont être étudiés. Par "saut de charge" on entend l'écart entre les charges actuelles et celles à assumer suite à l'acquisition. Par exemple, si les futurs emprunteurs paient un loyer de 800 € et que la mensualité de prêt est de 1 100 €, pourront-ils assumer 300 € de plus par mois alors qu’ils n’ont pas réussi à épargner auparavant ?

Cependant, garder de l’épargne de sécurité plutôt que de payer les frais annexes peut être accepté par les organismes prêteurs qui préfèreront récupérer l’épargne dans leur livre.

L’investissement locatif

Les banquiers acceptent plus facilement d’accorder un prêt immobilier sans apport pour un investissement locatif que pour une résidence principale ou secondaire. Ce sont généralement des clients qui ont des revenus confortables et que les banques souhaitent capter ou conserver.

De plus, les banques prennent en compte les revenus locatifs, ce qui peut alléger considérablement le taux d’endettement de l’emprunteur. De plus, les investisseurs locatifs peuvent déduire les intérêts du crédit immobilier des revenus fonciers pour optimiser leur fiscalité.

Une question ?

Posez votre question

Vos questions / Nos réponses

Rédaction CyberPrêt.com, le 02/10/18 à 16h55

Bonjour Emilie,
Pour bénéficier d'un prêt et conserver vos APL, il vous faut demander un Prêt Accession Sociale. Cela suppose également que vous devez acquérir un logement de type ancien en zone 3 APL. Nous vous invitons à vérifier votre éligibilité.
Attention : le Prêt Accession Sociale ne finance pas les frais de notaire et frais de dossier. Il vous faudra un apport.


Emilie, le 25/09/18 à 9h29

Je suis étudiante en 4ème année de pharmacie à Lyon. J'aimerais emprunter pour acheter un petit appartement dans Lyon. Pour l'instant, avec les APL et mon travail étudiant dans une pharmacie (quelques heures par semaine), je paye moi même mon loyer et les charges. C'est pour cela que j'aimerais investir et payer un prêt plutôt qu'un loyer. Est-il possible de faire un prêt avec de faibles revenus et de pouvoir aussi toucher des APL?
Merci de vos réponses
Emilie

Rédaction CyberPrêt.com, le 14/09/18 à 16h29

Bonjour chris 79,
Les méthodes de calcul différent d'un organisme prêteur à un autre. En fonction de celles utilisées, votre taux d'endettement peut varier significativement : tous ne valorisent pas les revenus locatifs de la même manière.
Nous vous conseillons de prendre contact avec nos courtiers pour connaître la solution qui correspond le mieux à vos besoins.

chris 79, le 12/09/18 à 19h19

Bjr, je suis déjà propriétaire d'une maison que je loue,les loyers couvrent largement mon emprunt...puis-je refaire un emprunt afin d'acquérir une maison dans laquelle je souhaite habiter, merci pour votre réponse

Rédaction CyberPrêt.com, le 15/07/18 à 10h45

Bonjour Sab mag,
Des solutions sont envisageables. Il faut à minima l'apport des frais de notaire et frais annexes.

Sab mag, le 14/07/18 à 23h55

Bonjour peut-on avoir un prêt immobilier à l’âge de 67ans sans gros apport sur 20ans. Il y a t’il une solution pour moi avec une hippoteque

Rédaction CyberPrêt.com, le 08/06/18 à 9h22

Bonjour Désespérée,
Il peut y avoir des solutions. Certains organismes prêteurs offrent des solutions de financement sans apport.
N'hésitez pas à faire une simulation pour avoir une étude de faisabilité.

Désespérée, le 07/06/18 à 20h53

Bonjour,

Je souhaiterais acheter une maison. Mais voilà, la vie a fait que je n'ai pas pu épargner. Plus maladie grave il y a deux ans... Existe des banques qui peuvent encore prêter sans apport à une personne de 45 ans ??

Rédaction CyberPrêt.com, le 17/05/18 à 12h19

Bonjour Titi,
Des solutions existent, n'hésitez pas à faire une demande sur notre site.

Titi, le 17/05/18 à 12h11

Bonjour je suis actuellement stagiaire dans la fonction publique hospitalière, célibataire avec un enfant a charge. Je souhaiterais faire un prêt immobilier est-ce ce possible?

Rédaction CyberPrêt.com, le 30/04/18 à 12h54

Bonjour Tchikita,
Les informations communiquées dans votre message sont insuffisantes pour pouvoir y répondre.
Nous vous invitons à déposer votre demande sur notre site puis un conseiller vous recontactera pour vous donner la proposition de prêt par téléphone ou par mail.

Tchikita, le 29/04/18 à 15h57

Mariée fonctionnaire mon époux et moi et trois enfants souhaitant faire un achat pavillon avec crédit sans apport
Jusqu’à combien peut-on nous prêter

Rédaction CyberPrêt.com, le 12/03/18 à 14h20

Bonjour camping,
Il est possible de faire des prêts sans apport.

camping, le 10/03/18 à 19h08

peut-on avoir un prét sans apport!!

Votre devis tout de suite !

N'attendez plus pour une réponse concrète

  • 3 meilleures simulations à taux fixe
  • Gratuitement et sans engagement
  • 5 minutes seulement !

Notre guide

Combien emprunter pour réaliser votre projet ?

Les points les plus importants pour déterminer le montant de votre prêt immobilier : apport personnel, capacité d'emprunt...

Tout savoir les frais de notaire

Lors de votre acquisition immobilière, vous allez payer des frais de notaire : à quoi correspondent-ils, et quel sera leur montant ?

Les frais à prévoir pour votre prêt immobilier

La souscription d'un prêt immobilier implique le paiement de frais de dossier plus ou moins élevés : tous nos conseils !

L'actualité

Peut-on emprunter sans assurance ?

Les compagnies d’assurance refusent d’assurer certains emprunteurs en fonction de leur profil : âge, problèmes de santé actuels ou passés, activités à risques (sports à risques, manipulation de produits dangereux…), etc. La non-obtention du niveau de couverture demandé par la banque peut compliquer ou rendre impossible...

Lire la suite

Mon devis en ligne
sans engagement