Renégociation de prêt immobilier : il est encore temps !

Au mois de mai, nous conseillions à nos lecteurs de renégocier leurs prêts immobiliers au plus vite, faute de quoi les meilleurs taux risquaient de leur passer sous le nez compte tenu du contexte financier. Nous restions cependant prudents car si la remontée des taux paraissait probable, elle n’était pas certaine. Et du reste, personne n’était quoi qu’il en soit capable d’en prévoir l’ampleur. Sage prudence : 5 mois plus tard, il est toujours aussi intéressant de renégocier votre crédit immobilier !

Toujours moins de renégociations...

Nous le constatons tous les jours : de moins en moins d’emprunteurs cherchent à faire une renégociation de prêt immobilier.

Alors que les dossiers de rachat de prêt immobilier représentaient près de la moitié des dossiers traités au début de l’année, cette proportion est tombée à 19% depuis la rentrée.

Pourquoi une telle chute ? L’origine est probablement la conjonction de plusieurs facteurs :

  • En premier lieu, le corollaire de la forte activité du début d’année est que le vivier de rachats potentiels s’est bien épuisé. Une forte proportion des emprunteurs qui avaient intérêt à renégocier l’on fait, parfois même plusieurs fois au cours des 2 dernières années.
  • Télévision, radio, presse, internet : au cours de l’été et surtout à la rentrée, il a beaucoup été question de la hausse des taux immobiliers. De quoi décourager, à tort, les candidats à la renégociation.
  • Enfin, nombre d’emprunteurs hésitent encore à se lancer. Une renégociation, cela revient à rembourser leur prêt actuel pour en contracter un nouveau ; cela implique de nombreuses formalités, qu’ils n’ont pas forcément envie de remplir, surtout si l’obtention de leur prêt avait été un peu compliquée la première fois.

... et pourtant la fenêtre de tir est plus que jamais ouverte !

Autant le dire tout de suite, en pratique les taux de prêt immobilier ont très peu augmenté depuis l’été. Il est vrai que de nombreuses banques ont effectivement relevé leurs taux, mais :

  • Ces hausses sont généralement limitées (souvent moins de 0,20%). Les taux actuels restent donc plus bas qu’en 2014, période à laquelle ils étaient déjà très avantageux.
  • Toutes ne l’ont pas fait. Certaines, en quête de nouveaux clients, ont profité de la tendance générale haussière pour se repositionner avantageusement.

Donc si vous en consultez plusieurs (par exemple en passant par un courtier en prêt immobilier), vous pourrez obtenir des conditions presqu’aussi avantageuses qu’au printemps.

Comment expliquer le maintien de taux immobiliers aussi bas ?

En fait, aux alentours du mois de mai, les observateurs ont pronostiqué une remontée des taux sur la base de la hausse généralisée des indices financiers français et européens, tels que l’OAT et l’Euribor. Mais dans un cas comme dans l’autre, cette hausse est finalement restée très limitée.

Elle venait surtout après un an de chute spectaculaire, que les banques n’avaient pas forcément répercutée dans son intégralité dans leurs grilles de taux. En effet, en leur permettant de se financer à bon compte, la faiblesse des indices leur a aussi permis de se constituer de confortables marges, notamment pour satisfaire aux exigences de solvabilité qui leur sont imposées.

Selon leur politique commerciale, certaines d’entre elles choisissent aujourd’hui de renoncer à une partie de ces marges pour attirer de nouveaux clients, sources de revenus conséquents (moyens de paiement, placements, assurances, etc.). Voilà pourquoi un courtier en prêt immobilier qui connaît bien le marché pourra toujours vous trouver d’excellentes conditions, que ce soit pour la renégociation d’un prêt existant ou le financement d’un nouveau projet.

A vous de jouer !

La plupart des dossiers de rachat de prêt que nous traitons concernent des personnes qui ont emprunté en 2012 et en 2013. Si vous avez emprunté à cette date, faîtes un tour sur notre calculatrice de rachat : entrez les caractéristiques de votre prêt actuel et vous saurez immédiatement combien vous pouvez économiser grâce à un rachat.

Vous souhaitez aller plus loin ? Déposez une demande de renégociation, gratuite et sans engagement. Un conseiller financier sera à votre disposition pour affiner votre dossier et choisir avec vous l’offre de prêt la plus avantageuse parmi celles de nos 80 partenaires bancaires, ainsi que le meilleur contrat d’assurance emprunteur pour l’accompagner et réaliser un maximum d’économies.

Par Xavier Laneurie

© 2015 Source CyberPrêt.com

Dernières actualités

Allongement du délai de rétractation pour les transactions immobilières

Allongement du délai de rétractation pour les transactions immobilières

Passée un peu inaperçue au moment de l’adoption de la loi Macron, la mesure concerne pourtant les centaines de milliers de particuliers qui achètent un bien immobilier chaque année : le délai de rétractation dans le cadre d’une transaction immobilière passe de 7 à 10 jours, que le bien acheté soit neuf ou ancien. A l’origine de la mesure, les sénateurs réclamaient même un délai rallongé à 14 jours, dans le but de fluidifier le marché immobilier.

Le Prêt à Taux Zéro dans l’ancien étendu à toutes les communes de la zone C

Le Prêt à Taux Zéro dans l’ancien étendu à toutes les communes de la zone C

En janvier 2015, au moment du retour du Prêt à Taux Zéro dans l’ancien dans 5 920 communes sélectionnées par arrêté, nous exprimions quelques doutes quant à l’efficacité réelle d’un tel dispositif. Les conditions d’accès nous semblaient en effet par trop restrictives, entre un nombre de (petites) communes concernées somme toute assez réduit et l’obligation de faire des travaux représentant au moins 25% du coût total de l’opération.

Les banques traînent encore les pieds sur l’assurance emprunteur

Les banques traînent encore les pieds sur l’assurance emprunteur

« Le prêteur ne peut pas refuser en garantie un autre contrat d'assurance dès lors que ce contrat présente un niveau de garantie équivalent au contrat d'assurance de groupe qu'il propose. » Tel est le passage le plus important de la Loi Lagarde de 2010, qui entendait ouvrir le marché de l’assurance de prêt à la concurrence. Seulement voilà : la notion de « niveau de garantie équivalent » restait floue, permettant souvent aux banques de refuser les délégations d’assurance à leur convenance.

Ne négligez pas le transfert de prêt immobilier !

Ne négligez pas le transfert de prêt immobilier !

Les taux de prêt immobilier restent historiquement attractifs, et c'est peut-être pour vous l'occasion de réaliser vos projets ou de renégocier votre taux. Pour autant, ces excellentes conditions peuvent ne pas durer : dans quelques années, lorsque vous souhaiterez changer de bien, les taux de prêt seront probablement moins favorables... Une solution assez méconnue existe pourtant pour continuer de profiter des conditions actuelles, même à moyen ou long terme : le transfert de prêt immobilier.

Renégocier votre prêt peut vous rapporter gros

En période de taux bas, faîtes un rachat de prêt immobilier et baissez la durée ou les mensualités de votre prêt, voire les deux !

Tout savoir sur l'Hypothèque et l'IPPD

Les garanties réelles de prêt immobilier, hypothèque et IPPD, prises devant notaire, sont acceptées par toutes les banques.

Les frais à prévoir pour votre prêt immobilier

La souscription d'un prêt immobilier implique le paiement de frais de dossier plus ou moins élevés : tous nos conseils !

Vers une remontée durable des taux ?

Depuis près de 4 ans, les taux de prêt immobilier ont connu une baisse quasi ininterrompue battant tous les records historiques. La reprise de l’inflation en Europe, les remontées des taux aux USA et l’incertitude sur la prochaine majorité parlementaire française vont'ils faire remonter durablement les taux ?

Les variations des taux des crédits immobiliers dépendent de plusieurs indicateurs, le principal d’entre eux étant...

Lire la suite