Calcul de défiscalisation Pinel

Le dispositif d’aide à l’investissement locatif Pinel s’applique uniquement aux opérations de construction ou d'acquisition réalisées dans les zones A, A bis et B1 dites tendues entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2021.

Les logements situés en zone B2 ou C peuvent aussi bénéficier de la défiscalisation Pinel si le permis de construire a été accordé avant le 31 décembre 2017 et si la signature de l'acte d'acquisition a été faite avant le 15 mars 2019. Calculez le montant de votre réduction d’impôt Pinel maintenant :

Le dispositif de l’investissement Pinel s’adresse aux propriétaires d’investissements locatifs qui souhaitent bénéficier d’une réduction d’impôt plus importante sur leurs revenus. Cette loi vient en remplacement des anciennes lois Scellier et Duflot.

Bien entendu, pour tout dispositif mis en place, il est nécessaire de se conformer à certaines caractéristiques pour pouvoir bénéficier de ces avantages.

La loi Pinel est un dispositif d’État qui requiert d’être fiscalement domicilié en France et d’être propriétaire d’investissements immobiliers locatifs pour toutes les opérations réalisées entre septembre 2014 et le 31 décembre 2024. La limite annuelle est d’une réduction d’impôt pour deux logements.

Les logements concernés

Tous les logements ne tombent pas sous le sceau de la défiscalisation Pinel. Pour cela, il faut être propriétaire des biens suivants :

  • Un logement neuf ;
  • Un logement en état futur d’achèvement (il doit être achevé dans les 30 mois suivant la signature de l’acte authentique d’acquisition) ;
  • Un logement que vous faites construire (le logement doit être achevé dans les 30 mois suivant la date d’obtention du permis de construire) ;
  • Un logement ancien dont les travaux de rénovation représentent au moins 25 % du coût total de l’opération et être achevé le 31 décembre de la 2ème année après l’acquisition du logement ou du local ;
  • Un logement soumis à des travaux de réhabilitation ;
  • Un local transformé en logement d’habitation.

Prenez garde toutefois, depuis le 1er janvier 2021, la réduction de l’impôt n’englobe plus les logements individuels et pavillonnaires. Il ne peut s’agir que de logements en immeuble collectif.

La localisation du logement

Le dispositif de la loi Pinel se conforme à une éligibilité uniquement pour les zones dites A, A bis ou B1, voire B2 dans des cas très spécifiques.

Pour tout domicile situé en Bretagne, il faut se renseigner sur les zones spécifiques définies par le préfet de la région depuis le 1er avril 2020.

Exigence de performance énergétique

Les logements qui souhaitent bénéficier des avantages du Pinel doivent se plier à un niveau de performance énergétique en fonction du type d’acquisition.

Niveau de performance énergétique en fonction du type d'acquisition

Type de logement Niveau de performance énergétique exigé
Neuf ou construire Réglementation thermique RT 2012
(ou label BBC 2005 en cas de permis de construire déposé avant 2013)
Nécessitant des travaux Label HPE rénovation 2009
ou label BBC rénovation 2009
Source : services-public.fr

L’état du logement

La location du logement soumis au Pinel ne peut être possible que dans ces cas :

  • Le bien loué doit être non meublé ;
  • Le bien loué doit faire office de résidence principale ;
  • Le bien doit être loué dans un délai maximal d’un an après l’acquisition du bien ou de l’achèvement de l’immeuble ;
  • Le contrat de location doit être d’une durée minimale de 6 ans ;
  • Les loyers doivent être soumis à une limite de loyer (charges non comprises).

Tout comme le logement, le profil du locataire doit répondre à certaines exigences pour être éligible au dispositif Pinel :

  • Le revenu fiscal de référence du locataire ne doit pas dépasser un plafond réglementaire de revenu ;
  • Le locataire peut être un membre de la famille du propriétaire à la condition qu’il n’appartienne pas à son foyer fiscal.

Ressources annuelles maximum (revenu fiscal de référence de 2019) selon la zone géographique - Bail conclu en 2021 - Métropole

Composition du foyer fiscal Zone A bis Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
Personne seule 38 377 € 38 377 € 31 280 € 28 152 € 28 152 €
Couple 57 357 € 57 357 € 41 772 € 37 594 € 37 594 €
+ 1 personne à charge 75 188 € 68 946 € 50 233 € 45 210 € 45 210 €
+ 2 personnes à charge 89 769 € 82 586 € 60 643 € 54 579 € 54 579 €
+ 3 personnes à charge 106 807 € 97 766 € 71 340 € 64 206 € 64 206 €
+ 4 personnes à charge 120 186 € 110 017 € 80 399 € 72 359 € 72 359 €
Majoration par personne à charge supplémentaire + 13 390 € + 12 258 € + 8 969 € + 8 070 € + 8 070 €

Ressources annuelles maximum (revenu fiscal de référence de 2019) selon la zone géographique - Bail conclu en 2021 - Outre-mer

Composition du foyer fiscal Département d'outre-mer (Dom) Saint-Martin
Saint-Pierre-et-Miquelon
Polynésie Française
Nouvelle-Calédonie
Iles Wallis et Futuna
Personne seule 28 606 € 28 606 € 31 099 €
Couple 38 202 € 38 202 € 41 528 €
+ 1 personne à charge 45 941 € 45 941 € 49 941 €
+ 2 personnes à charge 55 461 € 55 461 € 60 290 €
+ 3 personnes à charge 65 241 € 65 241 € 70 923 €
+ 4 personnes à charge 73 527 € 73 527 € 79 928 €
Majoration par personne à charge supplémentaire + 8 206 € + 8 206 € + 8 920 €
Source : service-public.fr

Le dispositif se présente sous la forme d’une réduction d’impôt estimée sur le prix de revient de deux logements, au plus. Deux plafonds s’instaurent en rapport avec le montant total investi :

  • 300 000 € par contribuable et par an ;
  • 5 500 € par m² de surface habitable.

Et de la durée de l’engagement de location :

Engagement initial de 6 ans

Taux de la réduction d'impôt selon la durée de l'engagement de location (en % du montant investi)

  Taux Répartition de la réduction d'impôt
Période initiale de 6 ans 12 % 2 % par an
1re prolongation de 3 ans 6 % 2 % par an
2e prolongation de 3 ans 3 % 1 % par an

Engagement initial de 9 ans

Taux de la réduction d'impôt selon la durée de l'engagement de location (en % du montant investi)

  Taux Répartition de la réduction d'impôt
Période initiale de 9 ans 18 % 2 % par an
Prolongation de 3 ans 3 % 1 % par an
Source : service-public.fr

Pour tout particulier qui souhaite investir dans le logement locatif, le dispositif Pinel est un choix judicieux pour allier l’accessibilité au logement pour les profils plus fragiles et bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. De nombreux avantages existent :

  • Une réduction d’impôt importante ;
  • Un achat où il est possible d’investir sans apport, très intéressant à une époque où emprunter sans ressource initiale est de plus en plus compliqué ;
  • Au long terme, l’investissement dans un patrimoine immobilier constitue une belle assurance de pérennité et permet également de toucher des revenus complémentaires pour sa retraite ;
  • Il est possible de louer son bien en Pinel aux membres de sa famille, même ses enfants, à la condition que les habitants du logement ne soient pas inclus dans le foyer fiscal.

Dans la même thématique

Prolongation du Pinel

Prolongation du Pinel

L’environnement du crédit immobilier demeure en constante évolution, mais le Pinel peut se targuer de rester intact jusqu’en 2024. Suivez le guide pour ne rien rater des actualités de l’immobilier en 2022.

Lire la suite

Cyberprêt en 10 ans c’est :

+ de 12 000 familles

+ de 12 000 familles

financées et devenues
propriétaires

+ de 2,5 milliards d’€

+ de 2,5 milliards d’€

de crédits immobiliers financés

Des milliers de recommandations clients

Des milliers de recommandations

Votre satisfaction est pour nous
la meilleure des récompenses


CNIL

Cookies : Chez CyberPrêt, le respect de votre vie privée n'est pas en option.

Nous utilisons les cookies exclusivement à des fins de mesure d'audience en vue d'améliorer nos services. Ces derniers ne seront en aucun cas transmis à des tiers ou réutilisés à des fins commerciales. Pour plus d'information sur notre politique de cookies c'est par ici !

93.69% de clients satisfaits, pourquoi pas vous ?

Notes : 93.69%
etoiles 9908 avis