Caution Crédit Logement : plus de rachats de prêt au-delà de 20 ans

Réponse Crédit Logement à l’article

Crédit Logement n’a pas fait évoluer ses conditions d’intervention sur les rachats de prêts. Il continue d’intervenir sur les plans de financement concernant des opérations d’acquisition, d’amélioration et les rachats de prêts, et ce jusqu’à concurrence de 30 ans.

Crédit Logement a toujours accueilli favorablement un rachat de prêt, d’autant qu’il s’agit généralement d’une opération qui améliore les conditions de remboursement de l’emprunt.

Crédit Logement peut néanmoins être amené, lors de son analyse, à refuser dans certains cas d’intervenir en garantie sur des projets qui s’assimilent plus à des opérations de restructuration de crédits qu’à des rachats de prêts.

Crédit Logement est le N°1 du cautionnement de prêt immobilier en France. Pour la première fois, cet organisme a décidé de ne plus cautionner de rachat de prêt immobilier dont la durée excède 20 ans. Mais pourquoi ?

Entre autres organismes, Crédit Logement propose aux emprunteurs de se porter caution pour leur crédit immobilier. Un tel système est une alternative souple et économique à l’hypothèque. Crédit Logement est d’ailleurs le leader français du cautionnement de prêt immobilier.

Or la caution n’est pas seulement nécessaire au moment de l’achat d’un bien. Lorsque le marché du crédit immobilier est favorable, il est souvent judicieux de renégocier son taux immobilier. Pour cela, il faut faire racheter son prêt par une autre banque, à un taux de prêt plus bas qu’initialement. Evidemment, la nouvelle banque a elle aussi besoin de garantie. C’est là que Crédit Logement entre en jeu, en apportant sa caution et en évitant des frais d’hypothèque plus onéreux.

Dernièrement et de manière étonnante, Crédit Logement a renoncé à cautionner des rachats de prêt immobilier sur une durée supérieure à 20 ans, alors que l’organisme continue de cautionner les prêts effectués sur des durées plus longues si ceux-ci financent un achat. Pourtant, le cautionnement d’un rachat de prêt serait plutôt une opération plus sûre que celui d’un nouveau prêt. En effet, l’emprunteur ayant déjà commencé à amortir son prêt, le capital restant dû est plus faible, et donc mieux garanti par la valeur du bien immobilier. D’autre part, il y a déjà un historique sur les habitudes de remboursement de l’emprunteur, et généralement les nouveaux remboursements sont plus bas compte tenu de la baisse du taux immobilier.

Par ailleurs, Crédit Logement n’accepte pas de cautionner un rachat de prêt immobilier intégrant des crédits à la consommation dans le cadre d’un regroupement de crédits.

Pour réussir votre renégociation de prêt, vous pouvez utiliser nos outils de calculs. Par exemple, pour comparer les tarifs entre Crédit Logement et l’hypothèque, effectuez votre calcul Crédit Logement. Pour savoir si une renégociation de taux est intéressante, faites votre calcul de rachat de prêt. Enfin, pour obtenir les meilleures propositions de taux, faites une demande de devis, gratuite et sans engagement.


© 2011 Source Cyberpret.com