Taux immobilier : quelle tendance ?

Le discours de Jean-Claude Trichet du 3 mars annonce une probable hausse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne. Ce serait donc la fin de la période historiquement basse des taux de prêt immobilier.
Est-ce encore le bon moment pour emprunter ?

La fin d’une période de taux historiquement bas

Les OAT 10 ans (Obligations Assimilables du Trésor) qui influencent principalement les taux fixes ont augmenté de 1% depuis septembre 2010 (de 2.54% à 3.66%) conduisant les banques à relever leurs taux fortement à la fin de l’année 2010 et depuis le début 2011, la hausse des taux immobiliers se poursuit.

A présent, c’est la BCE qui annonce un probable relèvement de son taux directeur en Avril. Bien qu’ayant à court terme un impact uniquement sur les prêts immobiliers à taux variable, il est le signe de la fin d’une période de taux bas.

Faut-il attendre pour acheter ?

D’après PAP, le mois de février 2011 est le 16e mois consécutif de hausse des prix et rien ne permet d’envisager que cela s’arrête (sauf nouvelle crise économique) tant que la demande en logements sera nettement supérieure à l’offre. En effet, les mises en chantiers de nouveaux biens immobiliers et la viabilisation de nouveaux terrains restent en deçà des besoins. La hausse des prix de l’immobilier n’a donc pas de raison de s’arrêter.

Si l’on combine hausse probable et durable des taux de prêt immobilier et du prix de l’immobilier, il semble bien qu’il faille mieux ne pas attendre pour se lancer dans un projet immobilier car les conditions d’accès à l’immobilier risquent de devenir plus tendues y compris pour les banques qui risquent de limiter l’accès au crédit immobilier par certains critères (endettement, apport, dossiers jugés sensibles, etc.).

Si l’on rajoute encore à cela un Etat en mal d’argent qui a supprimé la déduction des intérêts d'emprunt de la résidence principale (compensée par le PTZ Plus), raboté le dispositif Scellier et qui peut augmenter la taxe sur les plus values immobilières, il n’y a rien de bon à attendre de ce côté.

Alors si vous avez un projet immobilier, n’attendez pas.

Jeudi 10 Mars 2011
© 2011 Source Cyberpret.com
 

Dernières actualités

Dispositif Scellier : des propriétaires qui regrettent leur investissement immobilier

Dispositif Scellier : des propriétaires qui regrettent leur investissement immobilier

Depuis 2004, environ 500 000 ménages ont investi dans l’immobilier défiscalisant Robien ou Scellier. D’après Erwan Seznec de l’UFC-Que Choisir, 40 000 d’entre eux seraient aujourd’hui en difficulté. Voici les principaux points à surveiller pour ne pas se faire avoir.

1 propriétaire sur 2 rembourse un prêt immobilier

1 propriétaire sur 2 rembourse un prêt immobilier

Malgré une situation économique incertaine, les français continuent de se lancer dans des projets immobiliers, tirant vers le haut le nombre de propriétaires. Trois raisons principales à cette tendance : des taux historiquement bas, les modifications apportées à la politique gouvernementale d’aide à l’immobilier et la confiance des français dans la pierre.

PTZ Plus : Plus simple pour les jeunes et les expatriés

PTZ Plus : Plus simple pour les jeunes et les expatriés

L'ancienne mouture du prêt à taux zéro était difficilement accessible aux jeunes fiscalisés avec leurs parents, et ne l'était pas du tout aux travailleurs expatriés, puisqu'ils ne pouvaient pas présenter d'avis d'imposition. En créant le PTZ Plus, le gouvernement a pensé à ces catégories pour lesquelles des solutions de substitution sont prévues.

PEL : A-t-il encore un intérêt ?

PEL : A-t-il encore un intérêt ?

Le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie a annoncé le 25 janvier la publication de l’arrêté réformant le Plan Épargne Logement à partir du 1er mars 2011. Alors que la responsabilité écologique des acheteurs est encouragée, « le PEL nouvelle formule » provoque également un durcissement fiscal et une diminution du droit à la prime d’Etat.