Le prêt immobilier « Charia-compatible » bientôt en France

La Chaabi Bank, filiale du groupe Banque Populaire du Maroc, est l’auteur d’un grand pas en avant vers la démocratisation de la finance islamique en France. En effet, cette banque de détail propose à ses clients des services bancaires (comptes de dépôt et prêt immobilier à venir) conformes à la Charia, la loi islamique.

Depuis lundi dernier, la Chaabi Bank propose les premiers comptes courants en France compatibles avec la Charia. Pour ce faire la banque s'engage à ne pas verser d'intérêts sur les dépôts et les utilise uniquement dans des produits et des financements compatibles avec les principes de la finance islamique et sous la surveillance d’un « comité de savants musulmans indépendants » (AFP). L’établissement bancaire va plus loin et prévoit de proposer des prêts immobiliers d’ici la fin de l’année.

Un calendrier annonçant une percée de la finance islamique en France respectant la Charia

Selon un sondage, réalisé en mai 2008 par l’Ifop pour le compte de l'Ifaas et l'Aiddim, "plus de 12% de personnes interrogées ont déclaré ne pas faire d’emprunt pour des raisons uniquement religieuses".

Le calendrier de la Chaabi Bank révèle que cette demande pourrait être comblée d’ici la fin de l’année. En effet, nombreux sont les résidents qui pourraient être intéressés par des comptes et prêts "Charia-compatibles".

Ainsi dès Septembre 2011, la Chaabi Bank prépare le lancement du compte de dépôt pour les entreprises et associations. En fin d’année 2011, cette même banque prévoit de lancer une formule de placement sous forme d’assurance-vie et de proposer les premiers financements immobiliers sous forme d’un contrat de Mourabaha (la banque acquière le bien immobilier pour le revendre à son client à un prix plus élevé convenu entre les deux parties).

Enfin courant 2012, la Chaabi Bank a l’intention de commercialiser des produits de financement immobiliers long terme sous la forme d’un contrat Moucharaka (l’établissement de crédit participe au financement du bien et le partage des gains mais aussi des pertes générés par le projet se fait au prorata de l’apport).

Des prêts immobiliers islamiques qui pourraient cependant coûter plus cher.

La mise en place d’un prêt immobilier respectant la Charia est une réelle avancée pour les pratiquants musulmans. "On a tout fait pour être le plus compétitif possible", a expliqué M. Alami, directeur du développement de la Chaabi Bank. Pourtant, le fonctionnement ces prêts immobiliers permettant aux pratiquants de respecter la loi islamique pourrait se révéler très coûteux.

En effet, si la banque accepte de financer un bien immobilier, il faut lui payer un loyer durant de nombreuses années ; loyer qui sur le long terme peut être plus onéreux qu’un crédit immobilier classique proposé par les banques traditionnelles françaises.

Vendredi 24 Juin 2011
© 2011 Source Cyberpret.com