Taux de prêt immobilier en 2012 : ça baisse !!!

Après avoir fini l’année 2011 en faisant passer le message que les banques fermaient le robinet du crédit, la psychose continue sur les taux de prêt immobilier : « Crédits immobiliers : le taux moyen augmente fortement », « le taux moyen augmente fortement, la durée diminue », voire « Taux de crédit immobilier : la fête est finie ! ». Voici quelques exemples de messages que font passer certains professionnels du crédit immobilier en ce début d’année. Pourtant, les barèmes que nous communiquent nos nombreux partenaires bancaires ne reflètent pas une telle tendance.

Inutile de se le cacher, le contexte économique et financier français est morose. Pour autant, cela a-t-il automatiquement un effet sur les conditions de prêt immobilier proposées par les établissements prêteurs ? Aussi surprenant que cela puisse paraître pour le grand public, ce n’est pas le cas.

Voici les tendances des taux qui nous sont proposés par nos partenaires à l’heure actuelle :

  • La majorité de nos partenaires bancaires ont laissé leurs taux de crédit immobilier inchangés.
  • De rares partenaires ont effectivement pratiqués une hausse des taux (de 0,05% à 0,20% pour les durées les plus longues).
  • Mais surtout, une bonne partie d’entre eux ont baissé leurs taux de prêt immobilier ! Nous enregistrons en effet une diminution de l’ordre de 0,1 à 0,25% selon les établissements.

La tendance générale est donc à la baisse des taux de prêt immobilier... Les conditions de crédit immobilier sont encore tout à fait favorables aux acquéreurs.

Il semble clairement y avoir une volonté de maintenir l’activité du crédit immobilier de la part de toutes les banques françaises. Malgré la forte volatilité des taux indicateurs (surtout les OAT à 10 ans qui sont passées de 3.63% le 28 Novembre à 2.95% le 28 Décembre), les banques conservent des taux stables voire légèrement en baisse depuis deux mois. La tendance est toutefois au durcissement des conditions de crédit et de taux sur les durées longues (25ans et plus), pour le reste il n’y a pas de quoi alarmer les populations. Au contraire, malgré la période économiquement incertaine et le durcissement des conditions de refinancement des banques, la plupart des banques manifestent une volonté de maintenir une production de prêt immobilier significative tout en conservant des marges plus importantes que les années précédentes.

Il reste bien entendu à trouver la bonne banque pour votre projet et pour cela, rien de mieux qu’un courtier en prêt immobilier qui saura trouver parmi toutes les banques celle qui est prête à faire l’effort maximal pour capter votre clientèle.


© 2011 Source Cyberpret.com