Prêt immobilier : Forte hausse des taux début 2011

Depuis le mois d’octobre 2010, le taux des obligations d’État françaises (OAT 10 ans) est reparti à la hausse après une phase de taux historiquement bas. Ce taux servant de référence pour fixer les taux fixes de prêt immobilier, ceux-ci remontent fortement (parfois jusqu’à 0.50%) depuis début décembre.

Les médias ont beaucoup communiqué sur les taux de prêt immobilier historiquement bas pratiqués par les banques depuis le mois d’août 2010, et sur les raisons de cette tendance. La principale de ces raisons était le taux de rendement particulièrement bas des OAT 10 ans, du fait de la frilosité des investisseurs qui préfèrent ces placements sans risques aux actions moins sûres.

Or, après une courte période de taux de rendement très bas (jusqu’à 2,49% en août 2010), l’OAT 10 ans est remontée doucement mais régulièrement pour s’établir aux environs de 3,35% en janvier 2011.

Les organismes de crédit immobilier n’avaient toutefois pas répercuté cette hausse sur les taux fixes durant la fin d’année 2010. En effet, leur politique commerciale les poussait à proposer des taux très attractifs afin de remplir leurs objectifs commerciaux. L’année 2010 étant terminée, les banques corrigent ce déséquilibre afin de prendre en compte le nouveau coût de l’argent.

Cette hausse devrait se poursuivre au cours des semaines qui viennent : le taux de rendement de l’OAT 10 a augmenté de 2,49% à 3,32% entre le 31 août et le 31 décembre 2010, alors que les taux fixes (notamment sur les longues durées) n’ont augmenté que de 0,15 à 0,50% depuis début décembre.

Les taux restent toutefois avantageux en ce moment, il peut être encore intéressant de faire un rachat de prêt immobilier ou d’investir pour sa résidence principale grâce au nouveau PTZ Plus.

Lundi 10 Janvier 2011
© 2011 Source Cyberpret.com