Prêt : les banques montrent de la bonne volonté ?

Christine Lagarde, ministre de l’Economie, souligne le bon vouloir des banques qui, selon le comité de suivi de financement des entreprises, s’investiraient dans la relance de la distribution du prêt.

Jeudi 12 février se tenait la réunion du comité de suivi de financement des entreprises (le médiateur du prêt, les représentants d'entreprises et du secteur financier ainsi que les services de l’Etat) en matière de distribution du prêt par les banques. Après cette réunion Christine Lagarde s’est montrée très satisfaite par l’engagement des établissements bancaires dans la relance du prêt. En contrepartie de l’assistance et de la générosité de l’Etat du fait de la crise, les banques se sont engagées à développer leurs encours de prêt de 3 à 4% sur l'année 2009.

En effet, les chiffres montrent qu’en un an (de décembre 2007 à décembre 2008) les encours de prêt ont augmenté de plus de 8%. Une progression encourageante mais il faut relever qu’entre novembre et décembre 2008 celle-ci n’est que de 0,1% (+0,4% pour les prêts immobiliers accordés aux particuliers et -0,8% aux entreprises), signe d’un tassement du marché du crédit sur le fin de l’année dernière. Pour la ministre de l’Economie, ce ralentissement de la distribution du prêt n’est pas à imputer aux banques, mais plutôt à un affaiblissement de la demande : « on n'est pas en présence d'une restriction de l'offre de prêt, d'un durcissement des conditions de prêt, mais bien d'une diminution considérable de la demande (...) due à la baisse de la croissance, de la production industrielle, à la situation économique qui s'est détériorée ». Il est vrai que la baisse générale des taux sur les crédits immobiliers soutient les propos de la ministre, il semblerait que les banques soient disposées à y mettre du leur.

Le 13 Février 2009
© Source Cyberpret.com