Crédit immobilier : la baisse des taux va t'elle relancer la demande ?

Depuis le début de la crise financière, on ne cesse de nous répéter que le robinet du crédit immobilier s’assèche. Pour la première fois depuis fin 2005, les taux de prêt immobilier reculent, cela suffira t'il à relancer la demande ?

Ce début d’année 2009 semble présager une amélioration du marché du crédit immobilier. Alors que les taux de prêt immobilier avoisinaient encore largement au dessus des 5,10% il y a deux mois, les prêts immobiliers destinés aux particuliers ont remarquablement baissé au cours du mois de décembre pour s'établir majoritairement aux alentours des 5%. Ainsi, le mouvement de repli des taux des crédits semble engagé. De nombreux spécialistes estiment que la baisse qui s'esquisse pourrait s’accélérer pour côtoyer des taux à 4,5% dès le printemps. Une bouffée d’air frais après une escalade des taux suite au manque de liquidité des établissements bancaires. Plus qu’une répercussion de la baisse des taux de la BCE (Banque centrale européenne), les établissements prêteurs sont obligés de réduire leur taux pour relancer la demande en crédit immobilier, faible en ces temps de crise économique.

Pourtant de nombreux organismes, qui analysent et observent le contexte économique comme l'Institut National de la Consommation, estiment que les banques font preuve de mauvaise volonté dans la relance de la distribution du crédit aux particuliers. Elles n’hésiteraient pas, malgré la crise, à augmenter leurs marges et rejeter les dossiers affichant la moindre faiblesse.
La distribution du crédit immobilier est donc aux prises de deux tendances contraires : une baisse notable des taux immobiliers qui devrait relancer la demande et une prudence des banques qui freine cette demande.

Pour l’heure, l’optimisme reste de mise puisqu’une multitude d’établissements prêteurs semblent dans une dynamique de relance du marché du crédit. De plus, si les taux s’affichaient à des niveaux très élevés au cours de l’année 2008, la baisse enclenchée est forte contrairement à la hausse qui avait été modérée durant de longs mois.

Mardi 6 janvier 2009
© 2009 Source Cyberpret.com