Taux de prêt immobilier : toutes les banques baissent

Au risque de reprendre un sujet déjà mille fois évoqué, les taux de prêt immobilier n’ont jamais été aussi bas. Et ils se maintiennent à ce niveau historique depuis maintenant plus de 3 mois !
Mieux encore, les barèmes de taux que nous avons reçus début avril indiquent que nos partenaires sont de plus en plus nombreux à s’aligner sur les conditions les plus compétitives.

Chaque établissement prêteur suit sa propre politique commerciale. C’est pourquoi ils proposent tous des barèmes de taux immobiliers différents, qui varient au gré de leurs stratégies :

  • attirer plus ou moins de nouveaux clients,
  • se concentrer sur certains profils d’emprunteurs
  • favoriser certaines durées de prêt...

Actuellement, ces différentes stratégies commerciales sont d’autant plus perceptibles que les banques désirant attirer un maximum de nouveaux clients peuvent le faire via des offres de prêt immobilier attractives grâce à des indices de références (OAT 10 ans, Euribor...) aux taux particulièrement bas.
A l’inverse, certains établissements ont jusqu’à présent préféré accroître leurs marges et ainsi soigner leurs résultats.

Toutes les banques font profiter leurs clients de taux très bas

Les nouveaux barèmes que nous avons reçus pour le mois d’avril montrent toutefois qu’à présent, la grande majorité de nos banques partenaires s’alignent sur des taux très bas.

En pratique, ces changements n’ont pas une influence notable sur les chiffres présentés sur notre page des taux immobiliers, puisque nombre de nos partenaires proposent de tels taux depuis de nombreuses semaines.

Toutefois, ces baisses sont une excellente nouvelle pour les candidats à l’emprunt. En effet, ils auront à présent à leur disposition un éventail plus large d’offres compétitives.

Les acheteurs en profitent...

Bien sûr, les ménages qui choisissent d’investir en ce moment profitent à plein des taux très bas pour emprunter à bon compte. Toutefois, il y a 2 façons de profiter de cette opportunité :

  • soit s’en tenir à son projet initial et réduire sa durée,
  • soit en profiter pour emprunter plus et acheter plus grand.

Les dossiers d’acquisition que nous traitons depuis le début de l’année montrent que de très nombreux ménages optent pour la seconde option, et réalisent un projet qu’ils n’auraient pas pu envisager à une période où les taux étaient plus élevés. Un choix conforté par les prix de l’immobilier qui ont tendance à stagner, voire à baisser dans certains secteurs.

Tout semble indiquer que les taux immobiliers vont se maintenir à des niveaux très bas pendant encore plusieurs mois. L’occasion de réaliser vos projets dans les meilleures conditions ! Pour cela, il vous suffit de faire une simulation de prêt immobilier en ligne : vous obtiendrez une réponse de principe immédiate, et un conseiller financier spécialisé sera à votre disposition pour vous accompagner dans toutes vos démarches.


© 2013 Source CyberPrêt.com

Dernières actualités

Prêt immobilier : pensez aux options !

Prêt immobilier : pensez aux options !

A l’heure où nombre d’emprunteurs souhaitent profiter des taux immobiliers très bas proposés par les banques, rappelons que le taux n’est pas le seul paramètre à prendre en compte pour bien choisir son prêt immobilier. Quelques conseils pour bien étudier une offre de crédit...

Prêt immobilier : 35 ans maxi !

Prêt immobilier : 35 ans maxi !

A l’heure où nombre d’emprunteurs souhaitent profiter des taux immobiliers très bas proposés par les banques, rappelons que le taux n’est pas le seul paramètre à prendre en compte pour bien choisir son prêt immobilier. Quelques conseils pour bien étudier une offre de crédit...

Revalorisation des APL en 2013 et pouvoir d’achat immobilier

Revalorisation des APL en 2013 et pouvoir d’achat immobilier

L’APL (Aide Personnalisée au Logement) a été augmentée au 1er janvier 2013 par la ministre du logement. C'est l’occasion pour CyberPrêt.com de rappeler que cette aide est aussi disponible pour l’acquisition d’une résidence principale à travers le Prêt à l’Accession Sociale.

Revalorisation de l’APL au 1er janvier 2013

Revalorisation de l’APL au 1er janvier 2013

Depuis 3 ans, le montant de l’Aide Personnalisée au Logement n’était plus indexé sur l’IRL (Indice de Référence des Loyers), chiffre de l’Insee qui exprime l’évolution moyenne annuelle des loyers en France (2,15% en 2012). Sur proposition de la ministre du Logement et de l’Egalité des Territoires Cécile Duflot, la Caisse Nationale d’Assurance Familiale a accepté de revoir le montant de l’APL à la hausse afin de compenser celle des loyers.